Centre d'Etudes Stratégiques de la Marine

Cargo 6/15: OCÉANS, PHARMACIES DU FUTUR ?

Retour

Publication le : 8/01/19 -

La biosphère terrestre constitue la principale source de substances pharmacologiques entrant dans la composition de nos médicaments. 60 % d’entre eux trouvent leur origine dans la nature, principalement dans les plantes. L’acide salicylique, mieux connu sous le nom d’aspirine, provient ainsi de l’écorce du saule, utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés thérapeutiques. À cette même époque, on trouve aussi des traitements issus des océans : les éponges de mer sont utilisées par les médecins romains et l’huile de foie de morue fait déjà les délices des enfants. Ces exemples demeurent néanmoins marginaux : les composants issus de la mer et destinés à la pharmacologie ne représentant aujourd’hui qu’une faible part du total des produits employés. Cela peut s’expliquer par le manque d’informations disponibles sur les fonds marins, mais également par des barrières technologiques longtemps insurmontables. Pourtant, la révolution des biotechnologies, associée à des techniques de décryptage du vivant plus performantes ont désormais rebattu les cartes au point d’envisager les océans comme la pharmacie du futur.

Retrouvez nous aussi sur

Réseaux sociaux

copyright CESM 2019 | Mentions légales