Centre d'Etudes Stratégiques de la Marine

Cargo 6/14: LES OPERATIONS FRANCO-BRITANNIQUES EN MER BALTIQUE DURANT LA GUERRE DE CRIMEE (1854-1856)

Retour

Publication le : 8/01/19 -

Mardi 8 Août 1854, il est trois heures du matin. À la lueur de l’aube naissante, les premières troupes franco-britanniques débarquent sur les Îles Åland - à l’ouest de la Finlande continentale. Pendant trois jours, ils sont rejoints par une troupe bigarrée de 18.000 hommes : Marsouins, Marines britanniques, Chasseurs de Vincennes, sapeurs et artilleurs. Face à eux, l’importante forteresse de Bomarsund, ses trois tours annexes, leurs 2.400 défenseurs. Le feu d’artillerie nourri de la flotte alliée a bouleversé le terrain ; mais l’adversaire s’est retiré derrière ses murailles. Sans encombre, les Alliés se déploient et cernent les fortifications. Le 13 août, l’attaque débute.  Une à une, les tours tombent. Isolée, bombardée, menacée, la forteresse capitule le 16. Français et Britanniques signent alors leur premier succès de la Guerre de Crimée. Cette action d’éclat affirme la solidité de leur fraîche alliance et démontre leur capacité à mener à bien des opérations militaires de concert.

Retrouvez nous aussi sur

Réseaux sociaux

copyright CESM 2019 | Mentions légales