Centre d'Etudes Stratégiques de la Marine

Cargo 15/09: L’ORGANISATION FRANCAISE DE LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS MARITIMES : PERSPECTIVES

Retour

Publication le : 21/12/18 -

La marée noire provoquée par le naufrage du navire pétrolier Amoco Cadiz en 1978 a mis en évidence les lacunes de l’Etat français dans la lutte contre la pollution maritime. L’Etat décide alors de réagir en créant deux organismes spécialisés : le Cedre (CEntre de Documentation de Recherche et d’Expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux) et la CEPPOL (Commission d’Etudes Pratiques sur la lutte antiPOLlution) devenue en 2008 le CEPPOL (Centre d’Expertise Pratique de lutte antiPOLlution), et en mettant en place une stratégie de lutte antipollution nationale. La France ne choisit pas de créer une force unique et polyvalente à l’instar d’un système de garde-côtes mais préfère confier aux Préfets maritimes la coordination des moyens des différentes administrations et organismes existants. Cette organisation nécessite une coordination accrue entre les acteurs mais porte ces fruits en terme d’efficacité et en terme de coûts. Elle doit néanmoins prendre en compte l’intérêt grandissant que porte l’Europe à la question de la protection des approches maritimes.

copyright CESM 2019 | Mentions légales