Escales africaines

Longtemps plus contournée que desservie par les grandes routes maritimes, l'Afrique mène depuis une dizaine d'années un processus de modernisation de ses infrastructures portuaires pour s'insérer dans le commerce mondial. À l'ouest comme à l'est, les ports s'agrandissent, se professionnalisent, s'ouvrent à la fois vers le monde et vers le coeur du continent. Chaque région doit cependant faire face à des freins au développement qui lui sont propres.

La course aux ressources minérales marines

Longtemps convoitées, mais inexploitées car inaccessibles, les ressources minérales marines semblent aujourd’hui à notre portée. La société canadienne Nautilus Minerals va se lancer dans l’aventure, avec la réception du premier navire d’extraction minière profonde, prévue en 2017. La Commission européenne n’est pas en reste, elle publie ce mois-ci une étude très fournie sur l’état des connaissances en ce domaine. La course mondiale est relancée... Lire la suite.

Le pavillon français dans le shipping mondial

Assis sur une véritable tradition maritime, le pavillon français jouit d'une excellente image. L'International Chamber of Shipping (ICS) l'a identifié en 2012 parmi les meilleurs pavillons, tant du point de vue de la qualité de la
flotte que du contrôle par l'État du port ou du nombre de conventions internationales ratifiées... Lire la suite.

Une ZEE européenne

11 millions de km2... Peu le savent, et pourtant la France est le deuxième domaine maritime mondial, juste derrière les États-Unis et loin devant l'Australie. Elle dispose d'un atout économique de taille car sa zone économique exclusive (ZEE) est un immense réservoir de ressources halieutiques... Lire la suite.

Mer souillée

La mer souffre. À mesure que s’épuisent les ressources terrestres, la maritimisation des économies dégrade nos océans. Ils jouent pourtant un rôle crucial dans l’équilibre de notre planète bleue... Lire la suite

Les richesses de la mer, enjeu du XXIème siècle

La mer figure au coeur des enjeux de notre siècle où globalisation et maritimisation s’entremêlent toujours plus. Alors que l’essor du monde et sa structuration se sont établis par la mer, 90 % des fonds marins restent encore à explorer. Face à la croissance démographique, au décollage économique de nouveaux pays et à l’amenuisement progressif des ressources minérales et énergétiques terrestres, les perspectives qu’offrent les océans sont immenses... Lire la suite.

Les énergies marines renouvelables, nouvelle bataille de l'industrie maritime française?

Le seul rayonnement solaire absorbé par les océans représenterait entre 20 000 et 30 000 GigaTonnes d’équivalent pétrole (GTep), soit 2 000 fois la consommation annuelle mondiale d’énergie - c’est dire le formidable potentiel énergétique des océans ! Lire la suite.

Les réseaux maritimes de l'économie mondiale

L’économie mondiale repose sur des flux matériels et immatériels. La mer joue un rôle premier dans ces échanges de biens, produits, informations et services. Les siècles passés ont montré le lien entre la puissance maritime et la puissance économique... Lire la suite.

L'élargissement du Canal de Panama

Près de 30% du transport maritime mondial est aujourd’hui assuré par des navires aux proportions monumentales, les post-Panamax. Comme l’indique leur nom, leurs dimensions excèdent les capacités d’accueil du canal. Ce canal de 80 km comprend trois jeux d’écluses qui permettent de franchir les 26 m d’altitude de l’isthme... Lire la suite.

Un Jones Act européen, un oxymore ?

Le 7 décembre 1992, le Conseil européen adopte le règlement 3577/92 sur le cabotage maritime au sein de la Communauté économique européenne. Un cadre juridique quasiment identique à celui du Jones Act américain mais dont la mise en oeuvre et les résultats apparaissent très perfectibles... Lire la suite.

Jones Act : la sécurité à l'épreuve du libéralisme

Le 6 octobre 2006, le Jones Act est mis à jour par le Congrès américain. Loi de cabotage datant de 1920, il est plus que jamais soutenu aux Etats-Unis par l’administration Obama. Le Jones Act permet une utilisation optimale de l’industrie maritime marchande que les Etats-Unis ont placée au coeur de leur stratégie sécuritaire et de défense. Il illustre une compatibilité pragmatique entre la doctrine libérale et une dose de protectionnisme bien ciblé. En bloquant l’accès des navires étrangers au commerce intérieur, les Etats-Unis préservent leur marine marchande... Lire la suite.

De l'importance des enjeux maritimes au XXIème siècle

Les océans et les mers constituent des espaces de liberté qui permettent aux États d’exercer leur influence bien au-delà de leurs frontières terrestres ou de leurs eaux territoriales. Ils sont sources de richesses, présentes et futures, ils sont les indispensables voies de circulation du commerce mondial. Ils apparaissent comme les enjeux stratégiques de ce siècle... Lire la suite.

Opération Tautaî 2011 : Fight for fish

Dans un contexte de pression accrue sur les ressources halieutiques du Pacifique Sud, la coopération régionale se poursuit entre les nations dotées de moyens hauturiers. Le Pacifique abrite près de la moitié des réserves mondiales de thonidés et le Secrétariat de la Communauté du Pacifique redoute l’extinction de la ressource dans les vingt ans. La France s’engage dans ce « fight for fish » qui marque le Pacifique Sud du XXIe siècle.