Protéger la haute mer au-delà des juridictions, entretien avec l'ambassadeur des océans

Alors que la première conférence mondiale sur les océans s’est conclue le 9 juin dernier par la signature d’un « Appel à l’Action » de l’ONU pour l’exploitation durable des océans, des réflexions sont déjà en cours. Parmi celles-ci, le processus BBNJ (Biodiversity beyond national juridiction) a une place particulière. Serge Segura, Ambassadeur en charge des océans, nous explique en quoi consiste cette démarche. Lire la suite.

Eaux troubles : la pêche INN

Les ressources issues de la pêche revêtent, de plus en plus, une importance capitale. Produit de luxe pour les uns, clef de survie pour les autres dans un monde terrestre « fini », elles font l’objet de nombreuses convoitises : en 2016, la consommation moyenne de poisson a dépassé les 20 kilos par an et par habitant, soit le double d’il y a cinquante ans. La pression sur les écosystèmes marins n’a jamais été si forte.

Lutte contre le narcotrafic

Ces opérations sont placées sous l’autorité du préfet de la Martinique, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer. Elles reposent essentiellement sur les Douanes et la Marine nationale. Pour l’interception, la première se charge des navires lents navigant à proximité des côtes, la seconde des embarcations rapides et des navires les plus éloignés... Lire la suite.

Trafic sous les mers

La lutte acharnée sur mer contre le narcotrafic a tellement bousculé les pratiques des trafiquants de stupéfiants que l’acheminement de drogue a pris une forme inédite : celle de la voie sous-marine. Face à cette menace qui se généralise, la France et ses partenaires doivent s’adapter... Lire la suite.

EUCAP Nestor : l'expertise des marines européennes au service de la lutte contre la piraterie

EUCAP Nestor est une mission civile qui s’appuie sur une expertise militaire en application d’une stratégie multidimensionnelle et régionale. Sur les treize missions européennes actuellement en cours dans le monde, celle-ci est en effet la seule à se déployer dans plusieurs pays à la fois (Djibouti, Kenya, Seychelles, Tanzanie et Somalie)... Lire la suite.

La Convention des Nations unies sur le droit de la Mer : 30 ans après

Après neuf années de travaux préparatoires pour codifier le droit coutumier, la Convention des Nations unies sur le droit de la mer a été adoptée le 10 décembre 1982 à Montego Bay (Jamaïque). Ce compromis historique entre une approche libérale et une conception communautaire des espaces maritimes est-il, trente ans après, en adéquation avec les nouveaux défis que posent l’accès aux ressources, la préservation du milieu marin ou la recrudescence des trafics illicites ? Lire la suite.

Jones Act : la sécurité à l'épreuve du libéralisme

Le 6 octobre 2006, le Jones Act est mis à jour par le Congrès américain. Loi de cabotage datant de 1920, il est plus que jamais soutenu aux Etats-Unis par l’administration Obama. Le Jones Act permet une utilisation optimale de l’industrie maritime marchande que les Etats-Unis ont placée au coeur de leur stratégie sécuritaire et de défense. Il illustre une compatibilité pragmatique entre la doctrine libérale et une dose de protectionnisme bien ciblé. En bloquant l’accès des navires étrangers au commerce intérieur, les Etats-Unis préservent leur marine marchande... Lire la suite.

Sauvetage en mer

Pour protéger la vie humaine en mer, milieu hostile de plus en plus fréquenté, la France assume sur de vastes étendues maritimes la responsabilité du sauvetage en mer. En coordination avec d’autres administrations ou organismes, nationaux et étrangers, la Marine nationale tient des moyens d’intervention en alerte en permanence pour secourir les naufragés ou apporter une aide médicale urgente... Lire la suite.

La privatisation de la sécurité maritime

La recrudescence des actes de piraterie a relancé le débat autour des acteurs privés de la sécurité. L’efficacité des actions conduites, principalement dans le golfe d’Aden, par les forces navales internationales (notamment la mission Atalante de l’Union européenne) a conduit les pirates à étendre considérablement leur zone d’action puisqu’ils agissent maintenant à plus de 1 000 km des côtes, jusqu’au coeur de l’océan Indien... Lire la suite.