Nos actualités

Aktaou, 12 août 2018 : l’accord signé par la Russie, l’Iran, le Kazakhstan, le Turkménistan et l’Azerbaïdjan met fin au vide juridique entourant la mer Caspienne depuis la chute de l’URSS en 1991. Si la plus grande mer continentale au monde (371 000 km²) n’y est juridiquement qualifiée que de « corps liquide », le texte répond néanmoins aux questions énergétiques et sécuritaires opposant ces États depuis vingt-sept ans.

Découvrez cette nouvelle brève en la téléchargeant par ici.

Parcourez également nos autres publications par ici.

 

CarteGisements